Accord agricole: Le Parlement européen envoie un message politique des plus forts

Strasbourg, le 17 janvier 2019 – MAP – En adoptant, à une large majorité, l’accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne, le Parlement européen envoie un message politique des plus forts, a souligné l’eurodéputé Gilles Pargneaux, président du groupe d’amitié UE-Maroc.

«Nous souhaitons renforcer nos relations partenariales avec le Maroc à tous les niveaux, au-delà même des échanges commerciaux : migration, sécurité, lutte contre le changement climatique, développement d’un nouveau paradigme vers l’Afrique, éducation et projet culturel commun», a affirmé M. Pargneaux dans un communiqué, notant que pour la grande majorité de ses collègues parlementaires, «le Maroc est bien notre partenaire numéro un au Sud de la Méditerranée».

M. Pargneaux a qualifié ce vote de «grande victoire pour les populations du Sahara d’abord», notant qu’«avant toutes choses, les relations commerciales entre l’Union européenne et le Maroc facilitent le développement économique du Sahara».

Le développement économique du Sahara, a-t-il expliqué «est synonyme de stabilité dans une région où la migration s’intensifie et où les phénomènes de radicalisation sont en embuscade, dans la zone sahélo-saharienne», relevant que “l’Europe et le Maroc doivent avancer ensemble”.

Le député européen n’a pas manqué de rappeler que «cette victoire est le fruit d’un long travail» au sein du Parlement européen dans son ensemble, « où depuis fin 2016, nous nous efforçons avec la Commission européenne d’assurer la légalité incontestable de notre accord commercial avec le Maroc, conformément à l’arrêt de la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE)» et au sein de certains groupes parlementaires européens, «où les majorités en faveur du Maroc se sont très largement renforcées depuis 2012, grâce au travail du groupe d’amitié Union européenne-Maroc par ailleurs».

Il a regretté dans ce contexte «que les adversaires de notre accord n’aient pas hésité à employer des méthodes condamnables, qui sont souvent en pareil cas l’apanage de ceux qui sont en position de faiblesse».

Le Parlement européen a adopté, mercredi en session plénière à Strasbourg, l’accord agricole UE-Maroc à 444 voix pour, 167 contre et 68 abstentions.

Cette adoption est un nouveau pas franchi dans les relations entre les deux parties. Elle intervient dans la suite des développements positifs récents qui ont vu le Maroc et l’UE renforcer la sécurité juridique de leurs accords commerciaux et consolider leur partenariat stratégique multidimensionnel.

Comments are closed.