Ministre de l’Agriculture: Les travaux d’aménagement à Al Hoceima s’achèveront 5 mois avant leurs délais

Vingt-deux projets inscrits dans le cadre du pilier II du Plan Maroc vert (PMV) ont été lancés depuis l’année 2009 au niveau de la province d’Al Hoceima, pour un investissement de 655 millions de DH.

Lors d’une visite de prospection et de suivi des projets PMV menés dans la ville, le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, s’est arrêté sur l’avancement des différents projets.

En ce qui concerne l’arboriculture, le taux d’avancement des projets réalisés dans la province a atteint 16.500 ha sur un total de 18.000 ha fixés à l’horizon 2020.

De plus, quatre autres projets concernant la filière animale ont été lancés dans la région au profit de 900 bénéficiaires pour 57 MDH.

Pour les eaux d’irrigation, des projets d’aménagement hydro-agricole portant sur une superficie de 1.500 ha et d’autres d’un réseau d’irrigation long de 75 km ont été réalisés pour 36 MDH.

Depuis le début de la mise en œuvre du programme « Al Hoceima, manarat Al Moutawassit », il a été procédé à la mobilisation du foncier relevant des propriétés forestières pour la réalisation de nombreux projets. L’ensemble des demandes ont reçu, à ce jour, un avis favorable, soit un total 30 projets.

S’agissant des projets d’arboriculture inscrits dans le cadre de ce programme de développement spatial et portant sur une superficie globale avoisinant les 8.700 ha, l’avancement des travaux de plantation des arbres fruitiers a atteint, à son tour, un taux important avec quelque 2.170 ha plantés durant les années 2015 et 2016.

Les travaux d’aménagement des zones consacrées à la culture pour l’année actuelle, qui s’étalent sur une superficie de 3.724 ha, sont actuellement à 90%.

Dans ce sens, M. Akhannouch a affirmé que les 2.806 ha restant de ce projet devront être plantés durant l’année prochaine, estimant que la réalisation de ce projet devra s’achever un an avant les délais fixés.

D’autre part, le ministre a fait savoir que bon nombre de projets routiers destinés au désenclavement des zones rurales ont été lancés dans la région, faisant état de l’aménagement de quelque 100 km de routes rurales pour un montant de l’ordre de 144 MDH.

Ces projets visent essentiellement à faciliter la commercialisation et la valorisation des produits agricoles de la région, a-t-il précisé. Les travaux d’aménagement devront s’achever en 2018, soit cinq mois avant les délais fixés auparavant.

Source :  MAP

Comments are closed.