SM le Roi : Une commission ad-hoc sera chargée d’élaborer le projet du nouveau modèle de développement

Rabat, le 12 octobre 2018 -MAP – Sa Majesté le Roi Mohammed VI a décidé de confier à une commission ad-hoc la responsabilité de collecter, d’agencer et de structurer les contributions relatives au nouveau modèle de développement national et d’en élaborer les conclusions, appelant à la présentation de ces conclusions dans le courant des trois prochains mois.

“La commission devra soumettre à Notre Haute Appréciation le projet du nouveau modèle de développement, en spécifiant les objectifs fixés, les leviers de changement proposés et les mécanismes de mise en œuvre retenus”, a dit le Souverain dans Son discours d’ouverture, vendredi, de la première session de la troisième année législative de la 10-ème législature.

SM le Roi avait appelé l’année dernière à une “réévaluation du modèle de développement national et à l’élaboration d’une nouvelle approche, centrée sur la satisfaction des besoins des citoyens, apte à réduire les disparités et les inégalités existantes, à instaurer la justice sociale et territoriale, à suivre, en les intégrant, les évolutions de l’environnement national et international”.

Dans ce sens, Le Souverain a précisé que, dans le prolongement de cet appel, certaines institutions et instances concernées, ainsi qu’un nombre d’acteurs et de compétences au niveau national, ont pris “la louable initiative” de préparer des contributions et d’élaborer des études en la matière.

A cet effet, SM le Roi a réitéré Son attachement, à travers les initiatives et les réformes lancées cette année, à “poser des jalons et à tracer des lignes directrices”.

“Nous avons également imprimé un nouveau souffle en mettant notamment l’accent sur les questions d’extrême urgence et, qui plus est, jouissent d’un consensus national, comme l’éducation et la formation, l’emploi et les problématiques de la jeunesse, ainsi que les programmes de soutien et de protection sociale”, a dit le Souverain.

Par ailleurs, SM le Roi a ajouté que le Maroc fait face à des enjeux et à des défis “multiples et imbriqués les uns dans les autres”, faisant observer que, pour les relever, “l’attentisme et les calculs étriqués ne sont guère permis”.

“Le Maroc doit s’affirmer comme un pays d’opportunités et non d’opportunistes. Quel qu’il soit, chaque citoyen marocain doit jouir des mêmes chances pour servir son pays et être sur un pied d’égalité avec ses compatriotes pour tirer profit des richesses nationales et des occasions d’épanouissement et d’ascension sociale”, a insisté SM le Roi.

Après avoir souligné que notre pays “a besoin, aujourd’hui plus que jamais, de vrais patriotes, mus par la seule volonté de défendre les intérêts de leur pays, de leurs concitoyens”, le Souverain a estimé également que “le Maroc a aussi besoin d’hommes d’Etat sincères et engagés à assumer avec abnégation les responsabilités qui leur incombent”.

SM le Roi a appelé, en outre, les parlementaires à être à la hauteur des enjeux actuels, en manifestant un “patriotisme sincère, une réelle volonté de mobilisation générale, un souci constant de placer les intérêts de la Patrie et des citoyens au-dessus de toute considération”.

Comments are closed.