MAGHREB / MAROC / INFRASTRUCTURES

La rocade méditerranéenne, un projet structurant témoignant de l’expertise des entreprises marocaines pour réaliser les infrastructures les plus complexes
Oued Laou, 11 août 2012 (MAP) – la rocade méditerranéenne, dont le dernier tronçon (Jebha-Tétouna) a été inauguré, samedi, par SM le roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, est l’un des grands chantiers structurants qui témoignent de la compétence et l’expertise des entreprises marocaines pour la réalisation des infrastructures routières les plus complexes, a indiqué le ministre de l’équipement et du transport, M. Aziz Rebbah.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie d’inauguration, M. Rebbah a souligné que le Maroc a gagné le pari de construire cette rocade qui s’étend sur 507 km et qui a été ‘’réalisée par une majorité d’entreprises marocaines ». Cette expertise acquise peut être mise à profit pour la réalisation dans le futur de projets similaires aux niveaux national, régional ou continental.

M. Rebbah a ajouté que cette rocade, qui reliera le Nord et l’Est du Maroc réduire d’environ 3 heures la durée du trajet entre Saidia et Tanger et profitera à quelque 3 millions d’habitants. Le ministre a relevé que la rocade méditerranéenne n’est que le prélude au lancement prochainement d’autres projets structurants consistant en plusieurs centaines de kilomètres de routes rurales qui seront reliées à la rocade. D’autre part, 120 km de plages enclavées sont susceptibles d’être transformées en plages attractives aussi bien pour les marocains que pour les touristes étrangers.

A ce propos, le ministre a indiqué qu’un appel d’offres sera lancé prochainement pour la création de ports de plaisance dans la région, outre le lancement de plusieurs projets sportifs, notamment, dans les sports nautiques, de montagne, le cyclisme et l’automobile.

Grâce à cette rocade, il est devenu possible d’atteindre des endroits enclavés de la région Nord, a ajouté le ministre, soulignant que la région est dotée de routes provinciales et régionales, ainsi que de grandes routes à l’instar de la rocade méditerranéenne, ce qui en fait un espace à même d’attirer de grands projets d’investissement.

Cette rocade, dont le coût s’élève à 7,2 MMDH, relie les provinces de Tanger, Tétouan, Chefchaoun, Al Hoceima, Nador et Berkane. (MAP).

No comments yet.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.