Communiqué du Ministère des Affaires étrangères espagnol

Europa press : Le Ministère des Affaires étrangères, de l’Union Européenne et de la Coopération espagnole recommande, dans un communiqué, de ne pas se rendre dans les camps sahraouis de Tindouf (Algérie), à cause de « l’instabilité croissante dans le Nord du Mali » et « l’activité croissante des groupes terroristes » dans la région du Sahel.

Dans une recommandation mise à jour le 27 novembre et publiée sur le site Web du ministère, le ministère des Affaires étrangères recommande de voyager avec « une extrême prudence » dans tout le pays et de « s’abstenir de le faire dans certaines zones »: le désert du sud, y compris les camps de réfugiés sahraouis et les frontières avec Mali, Niger, Libye, Mauritanie.

Il suggère également d’éviter les déplacements, à moins que cela ne soit absolument nécessaire, à la frontière tunisienne et kabilia et rappelle qu’il existe un risque d’enlèvements et d’attaques terroristes dans tout le pays.

L’Algérie n’est pas une destination commune du tourisme espagnol, mais des voyages de solidarité dans les camps sahraouis de Tindouf sont fréquents, organisés en collaboration avec des administrations régionales ou locales, des ONG et d’autres entités.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.