La présidence marocaine du CPS de l’UA pour le mois de Septembre: un mandat riche en actions en matière de paix, sécurité et lutte contre le changement climatique

La présidence par le Royaume du Maroc du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine pour le mois de Septembre de l’année 2019, a été riche en actions en matière de paix, de sécurité, de développement et de lutte contre le changement climatique.

Des actions tracées par la diplomatie marocaine conformément à la Vision de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, de l’action africaine commune, qui place le développement de l’Afrique et la prospérité du citoyen africain au cœur de ses priorités.

Depuis le retour du Maroc à l’Union africaine, le Royaume élu membre du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA pour un mandat de deux années, présidait pour la première fois cet organise de décision permanent pour la prévention, la gestion et le règlement des conflits.

L’élection du Maroc en tant que membre du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA, constitue une consécration des efforts de la diplomatie du Royaume au niveau du Continent et une reconnaissance de Son rôle en matière de prévention, la gestion et la reconstruction poste conflit, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI.

La présidence marocaine du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA est l’occasion de concrétiser la Vision Royale de l’action africaine commune en matière de paix et de sécurité, condition indispensable pour un développement durable du Continent garantissant la dignité et la prospérité du citoyen africain, avait souligné dans un entretien à la MAP l’ambassadeur Représentant permanent du Royaume auprès de l’UA et de la Commission économique pour l’Afrique (CEA-ONU), Mohammed Arrouchi.

Le mandat de la présidence marocaine du CPS a été marqué par l’adoption d’importantes résolutions notamment la levée de la suspension du Soudan de toutes les activités de l’Union africaine, la tenue de la session ministérielle du CPS à New York, la séance sur l’interaction entre le CPS de l’Union africaine et la Commission de l’UA, et l’importante réunion sur le changement climatique et son impact sur les Etats insulaires en Afrique.

«La présidence marocaine du Conseil de Paix et de sécurité de l’Union africaine a veillé, conformément à l’action du Royaume visant à fédérer, à assumer le rôle naturel qui est celui de la diplomatie marocaine pour faire prévaloir les principes d’équité et de justice dans le cadre la solidarité africaine, conformément à la Vision de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, de l’action africaine commune», avait relevé le diplomate marocain.

Ces actions du Royaume ont été saluées par le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat lors d’une réunion, en octobre dernier, avec le Représentant permanent du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU, en perspective du prochain sommet de l’Union et à l’occasion de la fin du mandat de la présidence marocaine du CPS.

Les principes directeurs et fondamentaux de la présidence marocaine du Conseil, c’est de veiller à préserver l’unité et la solidarité africaine à travers la clarté, l’objectivité et l’impartialité mettant les intérêts de l’Afrique et du citoyen africain au cœur de ses préoccupations en consécration de la politique africaine du Maroc sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI qui plaidait pour «l’émergence d’une Nouvelle Afrique: une Afrique forte, une Afrique audacieuse qui prend en charge la défense de ses intérêts, une Afrique influente dans le concert des Nations».

Par Driss Sabri (MAP)

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.