L’initiative marocaine d’autonomie, une base “réaliste” pour le règlement du conflit du Sahara (parlementaires nicaraguayens)

Managua, le 2 juillet 2020 (MAP) – L’initiative marocaine d’autonomie au Sahara constitue une base “réaliste et importante” pour le règlement de ce différend régional, ont affirmé des parlementaires nicaraguayens à l’occasion de la création du groupe d’amitié parlementaire Nicaragua-Maroc.

Dans un communiqué, le groupe d’amitié Nicaragua-Maroc à l’Assemblée nationale (Parlement) a exprimé son soutien aux efforts du Royaume du Maroc pour la recherche d’une solution politique afin de résoudre ce différend régional, et considère que l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc en 2007 “est réaliste et constitue une étape importante pour parvenir à un règlement négocié à ce différend”.

“La résolution de ce différend politique contribuera à la réalisation des aspirations légitimes des peuples africains et arabes en matière d’intégration, c’est pourquoi, depuis l’Amérique centrale, nous saluons tout effort de dialogue et de développement régional”, a souligné la présidente du groupe d’amitié parlementaire, Wendy Maria Guido, citée dans le communiqué.

Saluant les initiatives du Maroc en faveur de la promotion de la coopération sud-sud et ses efforts pour aider les pays africains dans leurs politiques de lutte contre la pandémie du COVID-19, les parlementaires nicaraguayens ont appelé à renforcer la coopération entre le Maroc et les pays d’Amérique centrale à travers la concrétisation de la coopération sud-sud.

La création de ce groupe, composé de parlementaires de différents partis politiques de ce pays d’Amérique centrale vise à renforcer la coopération interparlementaire et le rapprochement entre les deux pays.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.