Des rapporteurs spéciaux du HCDH condamnent la responsabilité de l’Algérie dans les violations des Droits de l’Homme commises dans les camps de Tindouf.

Suite à la mort tragique de deux chercheurs d’or sahraouis, qui auraient été brûlés vifs par une patrouille de l’armée algérienne, dans la région de Tindouf, des rapporteurs spéciaux du Haut Commissariat aux Droits de l’homme (HCDH) ont envoyé un document au gouvernement algérien dans laquelle ils condamnent la responsabilité de l’Algérie dans les violations des Droits de l’Homme commises dans les camps de Tindouf.

Pour lire le document , cliquer ICI

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.