Wikileaks: L’Algérie s’est accordé avec le terroriste Belmokhtar pour attaquer le Maroc

New York : La révélation est fracassante. Un Email, reçu par Hillary Clinton en 2013, et publié par le site wikileaks, fait état d’un accord secret entre le pouvoir algérien et le terroriste Mokhtar Belmokhtar, pour attaquer le Maroc.

Selon un Email reçu par l’ancienne secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, le 17 janvier 2013 à 10h du soir, et publié par Wikileaks, le 16 mars dernier et auparavant par le département d’Etat américain, le 29 février dernier, le pouvoir algérien entretient des relations secrètes avec le groupe terroriste, appelé avant, ‘Les Signataires par le sang’, et qui est dirigé par le terroriste algérien, Mokhtar Bekmokhtar.

Cet Email a été envoyé à Hillary Clinton, par Sidney Blumental, un ancien Conseiller spécial du président américain Bill Clinton.  Dans sa lettre, Sidney Blumental rapporte des renseignements des services secrets français, faisant état de la découverte de cette liaison criminelle entre les services secrets algériens ‘DRS’ et le terroriste Mokhtar Belmokhtar.

Ces dangereux renseignements sont apportés selon, l’Email de  Blumental, par ‘‘des officiers des services de renseignements extérieurs français (DGSE) travaillant au Mali et en Algérie durant la crise des otages du 17 janvier 2013’’.

Ces officiers français, écrit Blumental, ont indiqué que ‘le gouvernement de Bouteflika a conclu une entente très secrète avec Belmokhtar après le kidnapping en avril 2012 du consul algérien à Gao (Mali). En vertu de cet accord, Belmokhtar a concentré ses opérations au Mali et, occasionnellement, avec les encouragements de [services secrets algériens], attaqué les intérêts marocains au Sahara occidental’’.

‘‘According to sources with access to the Algerian DGSE, the Bouteflika government reached a highly secret understanding with Belmokhtar after the kidnapping in April 2012 of the Algerian consul in GAO (Mali). Under this agreement Belmokhtar concentrated his operations in Mali, and occasionally, with the encouragement of the Algerian DGSE, attack Moroccan interests in Western Sahara, where the Algerians have territorial claims.’’

Hillary Clinton et les américains étaient alors au courant depuis 2013, que le pouvoir algérien est l’allié des groupes terroristes et encourageait des attentats terroristes au Maroc.
Cet Email fait partie d’un groupe de 30.322 emails envoyés et reçus par l’ex-secrétaire d’?tat Hillary Clinton, entre les années 2010 et 2014 et qui ont été publiés sur ordres du congrès après le scandale de l’assassinat de l’ambassadeur des USA en Libye.

Souce : Lemag.ma

Comments are closed.