SM le Roi a mis l’accent sur la pertinence politique et diplomatique de l’offre marocaine d’autonomie

Paris, le 7 novembre 2019 (MAP) . SM le Roi Mohammed VI a mis l’accent, dans Son discours à l’occasion de l’anniversaire de la Marche Verte, sur la pertinence politique et diplomatique de l’offre d’autonomie pour le règlement de la question du Sahara marocain, a souligné le politologue Mustapha Tossa.

«Cette solution est l’unique voie discutée actuellement dans les forums des Nations unies pour clore un conflit artificiellement entretenu», a affirmé le politologue marocain installé en France dans une déclaration à la MAP.

Le Souverain a affirmé que l’Initiative d’autonomie constitue la traduction concrète de la solution recherchée et “la seule voie possible pour parvenir à un règlement du conflit” autour du Sahara marocain dans le respect total de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale du Royaume.

“Sérieuse, crédible, judicieuse dans ses orientations, l’Initiative d’autonomie constitue la traduction concrète de la solution recherchée. En effet, elle est la seule voie possible pour parvenir à un règlement du conflit, dans le respect total de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale du Royaume”, a affirmé SM le Roi dans Son discours adressé, mercredi soir à la Nation, à l’occasion du 44è anniversaire de la Marche verte.

M. Tossa, qui souligne « les succès et les performances de la diplomatie marocaine » dans ce dossier, relève que « le Maroc, fort de son droit et de sa légitimité, renforcé par l’esprit de l’union sacrée insufflée par la Marche Verte, a fini par convaincre les plus réticents et séduire les plus récalcitrants».

Le politologue marocain a d’autre part indiqué que le Souverain ambitionne de faire des gigantesques investissements dans le Sahara marocain «une plateforme pour dynamiser l’espace africain dont Il est devenu un acteur majeur et l’espace maghrébin dont il regrette le manque de cohésion et d’ambitions communes malgré le destin géographie et historique partagé».

M. Tossa a rappelé dans ce contexte que SM le Roi «a profité de ce discours pour relancer Son offre de travail en commun afin de donner à l’espace maghrébin le rôle central rénovant de tout l’espace arabe».

?voquant le volet de développement du Royaume, M. Tossa a indiqué que «le Souverain a pris Ses accents de grand bâtisseur, soucieux de lancer des projets structurants », rappelant que SM le Roi a «déroulé un argumentaire économique et une politique de développement qui visent à désenclaver certaines régions du Royaume pour leur permettre de dévoiler l’ensemble de leurs potentialités au profit des Marocains ».

“Les projets ambitieux de lancer un réseau ferré et des routes, qui dynamisent l’activité économique, illustrent sur le terrain des ambitions économiques et l’esprit de cette régionalisation avancée voulue par le Maroc et qui aspire à donner à chaque région la possibilité d’exploiter ces ressources et ses chances de développement”, a conclut le politologue marocain.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.