La coopération Sud-Sud prônée par le Maroc dépasse le cadre africain pour s’étendre aux pays insulaires du Pacifique

Laâyoune, le 27 février 2020 (MAP) – Le 3ème Forum Maroc-Etats insulaires du Pacifique, qui s’est ouvert jeudi matin à Laâyoune, confirme que la coopération Sud-Sud prônée par le Maroc dépasse le cadre africain pour s’étendre à tous les pays du Sud, en particulier les pays insulaires, a affirmé le ministre de l’Energie, des Mines et de l’Environnement, Aziz Rabbah.

La coopération Sud-Sud adoptée par le Maroc, qui a réalisé de grands acquis avec les pays africains, s’étend désormais aux pays insulaires du Pacifique qui sont fortement concernés par les changements que connait le monde, en particulier les changements climatiques, a souligné le ministre dans une déclaration à la presse en marge de ce Forum qui se tient sous le signe de la consolidation des liens de coopération, de la mise en œuvre des engagements pris dans ce sens, de l’unification des voix et de la promotion de la prospérité partagée.

La tenue de ce forum est la confirmation de cette politique avant-gardiste du Royaume ainsi qu’une reconnaissance du développement impressionnant des provinces du Sahara marocain, notamment la ville de Laâyoune, a-t-il ajouté.

Cela démontre, a expliqué M. Rabbah, que les régions sahariennes peuvent connaître une véritable dynamique de développement si la volonté politique existe.

De son côté, le président du Conseil de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, Sidi Hamdi Ould Errachid a relevé que ce grand événement diplomatique est la “claire expression” que la ville de Laâyoune, qui abrite les travaux de ce Forum, est “une partie intégrante du Maroc et de son territoire” et que le Royaume “exerce sa pleine sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire” .

Il a ajouté que cette réunion offre l’occasion de faire connaître le potentiel et le progrès des provinces du Sud ainsi que le rôle joué par les élus de cette région dans la prise en charge des affaires de ses habitants .

M. Ould Errachid s’est dit disposé à nouer des actions de partenariat et de jumelage avec les régions des pays insulaires du Pacifique pour partager leurs expériences dans les domaines d’intérêt commun.

La réunion de Laâyoune a pour objectifs de faire le point sur l’état actuel et les perspectives d’avenir des relations entre le Royaume et les Etats insulaires du Pacifique et de mettre en avant les expériences réussies dans les domaines présentant un intérêt stratégique pour les pays de ce groupement.

Il s’agit aussi d’identifier les priorités nationales et les axes d’une coopération Maroc-Etats insulaires du Pacifique pour le développement durable qui soient concrets, novateurs et réalisables.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.