Le Maroc, un pays précurseur dans la lutte contre le coronavirus

Belgrade, le 28 avril 2020 (MAP) – Grâce à la vision clairvoyante de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc a été un pays précurseur dans la lutte contre le coronavirus en adoptant une approche proactive, a affirmé l’ambassadeur du Maroc en Serbie, Mohamed Amine Belhaj.

“Grâce à la vision claire et clairvoyante de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc a été un précurseur dans la lutte contre le coronavirus et dès l’apparition des premiers cas, le Royaume a pris une série de mesures préventives et proactives pour contenir la propagation de l’épidémie”, a souligné M. Belhaj dans un entretien au Magazine serbe ”Cord’’ sur les mesures prises par le Maroc pour endiguer l’épidémie.

Dans cet entretien publié dans un numéro spécial consacré par le magazine aux stratégies de lutte contre l’épidémie dans plusieurs pays, le diplomate a souligné que la stratégie adoptée par le Royaume est multidimensionnelle et comporte des mesures diverses et de grande envergure pour endiguer la propagation du coronavirus et contrer son impact socio-économique.

Il a ajouté que dès l’apparition des premiers cas, il a été décidé de fermer les frontières maritimes, de suspendre toutes les liaisons et de décréter le 20 mars l’état d’urgence sanitaire, qui a été prolongé jusqu’au 20 mai, ajoutant qu’il a été procédé également à la fermeture des écoles et des universités et l’adoption de l’enseignement à distance, tandis que les départements vitaux continuent à fournir les services aux citoyens.

Les hôpitaux publics, privés et militaires, qui ont renforcé la capacité de leurs unités de soins intensifs de 1600 à 3000 lits, continuent d’accueillir les patients dans les meilleures conditions possibles, grâce à une mobilisation exemplaire du personnel médical civil et militaire, a-t-il dit.

M. Belhaj a également souligné la forte mobilisation des autorités publiques pour soutenir les populations les plus touchées par le ralentissement de l’activité économique, notamment à travers un fonds spécial lancé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, notant que l’initiative Royale a suscité un grand élan de solidarité dans le pays, dans la mesure où le Fonds continue de recevoir des contributions financières volontaires.

L’ambassadeur a souligné que la proposition de SM le Roi de lancer une initiative de Chefs d’Etat africains visant à établir un cadre opérationnel afin d’accompagner les pays africains dans leurs différentes phases de gestion de la pandémie, permet un partage d’expériences et de bonnes pratiques pour faire face aux conséquences sanitaires, économiques et sociales éventuelles de l’épidémie du coronavirus sur l’Afrique.

Il a, par ailleurs, affirmé que la diplomatie marocaine œuvre sans relâche pour soutenir et prendre en charge les Marocains bloqués à l’étranger, soulignant la mise en place par l’ambassade du Maroc à Belgrade d’une cellule de crise et de communication permanente pour l’accompagnement des Marocains en Serbie et au Monténégro durant cette conjoncture difficile, relevant qu’aucun cas de contamination ou décès n’a été enregistré parmi les membres de la communauté marocaine établis en Serbie, qui se conforment aux mesures sanitaires.

Après avoir passé en revue de manière exhaustive les mesures prises pour lutter contre la pandémie, grâce auxquelles la situation sanitaire est sous contrôle et permis d’éviter une propagation de l’épidémie, le diplomate a souligné que le Maroc a adopté une stratégie de communication efficace tout au long de la gestion de la crise épidémique et la sensibilisation de la population aux mesures de précaution.

M. Belhaj a ajouté que le comité de Veille économique mis en place a déjà entamé l’élaboration de scénarios de relance de l’économie, de l’accompagnement des secteurs touchés par la pandémie et du renforcement de la résilience des entreprises nationales aux effets de la crise.

Le diplomate a souligné que le Maroc a exprimé sa volonté de partager son expérience et son expertise et fait part de sa solidarité avec d’autres pays, notant que le Royaume a donné son accord à une demande du Mali de mettre à disposition l’hôpital militaire de Sébéninkoro à Bamako pour soigner les patients infectés par le Covid-19.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.