L’ouverture du consulat général du Malawi à Laâyoune vient consolider la dynamique de l’affirmation de la marocanité du Sahara (chercheur rwandais)

Kigali, le 1ier août 2021 (MAP) – L’ouverture du consulat général du Malawi dans la ville de Laâyoune vient consolider la dynamique internationale vertueuse de l’affirmation de la marocanité du Sahara, a souligné M. Andre Gakwaya, chercheur rwandais spécialiste de l’Afrique.

“L’inauguration à Laâyoune de la représentation consulaire du Malawi vient aussi confirmer la déchéance inexorable des thèses algériennes”, a précisé M. Gakwaya dans une déclaration à la MAP.

Pour cet expert et fin connaisseur du Maghreb, la République du Malawi tient à réitérer, à travers cette décision, son soutien ferme et constant à la souveraineté du Maroc sur son Sahara et à son intégrité territoriale.

L’ouverture de plusieurs représentations consulaires au Sahara marocain représentant trois Continents, dont la dernière en date est celle du Malawi, “constitue à la fois un gage de la crédibilité de la vision africaine de SM le Roi Mohammed VI en faveur d’un Continent animé par une coopération interafricaine forte, et un témoignage fort de la sécurité et de la stabilité dont jouissent les provinces du Sud du Royaume”, a-t-il relevé.

Ces représentations consulaires, a enchaîné M. Gakwaya, contribuent également à renforcer le rayonnement du Sahara marocain comme point d’ancrage du Maroc dans son Continent d’appartenance et comme hub économique africain, dans le cadre de la mise en œuvre du Nouveau Modèle de Développement des provinces du sud, lancé par le Souverain en 2015.

“D’autres pays devraient s’inspirer de cette dynamique vertueuse, qui consolide le cap du processus onusien visant à mettre fin à ce différend qui n’a que trop duré, au détriment de l’intégration régionale africaine et de la prospérité du Continent”, a-t-il insisté.

Le Malawi, qui avait retiré sa reconnaissance de la pseudo “rasd” en 2017, est le cinquième Etat de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) à ouvrir son consulat général au Sahara marocain aux côtés des Iles Comores, de la République Démocratique du Congo, d’Eswatini et de la Zambie, a-t-il fait observer, ajoutant qu’un tiers des Etats de la SADC disposent désormais de représentations diplomatiques au Sahara marocain.

La République du Malawi a procédé, jeudi, à l’ouverture de son Consulat Général à Laâyoune, au Sahara Marocain. Ce Consulat a été inauguré par M. Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger et son homologue malawien, M. Eisenhower Nduwa Mkaka, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.