Sahara : l’Uruguay gèle sa reconnaissance de la « RASD »

Dans le sillage de la visite de travail au Maroc, de la délégation parlementaire uruguayenne, conduite par le vice-président du Sénat, Jorge Osvaldo Gandini, qui eut lieu du 3 au 10 décembre 2022, le quotidien uruguayen El Observador vient d’annoncer ce mercredi 14 décembre, que le gouvernement uruguayen s’apprête à annuler officiellement sa reconnaissance de la pseudo « RASD ».

Rappelons que la délégation uruguayenne, qui a souligné son intérêt pour les Provinces du sud Marocain, a mis en exergue « la position et le leadership du Maroc sur le plan régional, soulignant que le Royaume offre à l’Uruguay une porte d’entrée vers les marchés africains et arabes« .

Selon LEBRIEF.MA, « depuis quelques mois, les signaux positifs s’accumulent. Une nouvelle page s’est désormais ouverte entre Rabat et Montevideo, sur la base du respect de l’intégrité territoriale et de la souveraineté des ?tats« .

De son côté, El Observador souligne, dans sa livraison du 14 décembre 2022, que le gouvernement uruguayen a fait le choix d’approfondir les relations diplomatiques et commerciales avec le Maroc, et , de ce fait, l’annulation ou la suspension des relations avec la RASD devient une nécessité.

Un tel gèle vient s’ajouter à la liste de retraits de reconnaissance, de plus en plus longue, portant le pourcentage des 193 pays membres des Nations Unies ne reconnaissant pas cette entité fantoche à 84%.

La Rédaction

Bookmark the permalink.

Comments are closed.