Qualification du Maroc à la Coupe du Monde 2018 : Des pillards étrangers infiltrés parmi la foule en Belgique

Dès le coup de sifflet final de l’arbitre du match, le public s’est enflammé au point que l’ensemble de l’équipe, staff et joueurs, se sont joints pour aller à la rencontre de leurs supporters venus du Maroc, d’Europe, de Côte d’Ivoire et de bien d’autres pays pour les encourager lors de ce match décisif.
Aussi, dès la fin du match, de nombreux messages de félicitations affluèrent, dont celui de la Confédération Africaine de Foot Ball (CAF) et évidemment celui du Roi Mohammed VI qui a tenu à féliciter de vive voix l’équipe nationale marocaine via son entraineur, Monsieur Hervé Renard, ainsi que le capitaine d’équipe, Mehdi Benatia.
Ce message du Souverain marocain peut, honnêtement, être considéré comme l’élément déclencheur des manifestations festives dans toutes les villes du Maroc, européennes, américaines, africaines et asiatiques au cours desquelles toute marocaine et tout marocain a fêté et célébré comme elle/il se doit cette nouvelle performance historique, exprimant leur joie, affichant leur fierté et savourant cette victoire et ce, de plein droit légitime.
Quant aux dérapages survenus à Bruxelles dès le début de la manifestation, bon enfant, des marocains après le match où la liesse s’est transformée en émeute, gâchant cette fête qu’ils voulaient festive, la police belge vient d’annoncer, ce 13 novembre 2017, avoir procédé a l’arrestation de six algériens et de deux polisariens pour implication dans des actes de vandalismes pour gâcher la fête des marocains.
En effet, la presse belge annonce ce 13 novembre 2017, que des groupes de pillards constitués d’algériens et de pro-polisariens s’étaient infiltrés parmi la foule, ont sciemment attaqué les commerces, boulevard Lemonnier, brisant les vitrines, volant les marchandises et détruisant des chalets installés pour les Plaisirs d’Hiver.
Des éléments très certainement téléguidés par Alger sous la conduite du sieur Abdelkader Messahel, Ministre algérien des Affaires Etrangères, et de son compère Amar Belani, l’Ambassadeur algérien à Bruxelles.
Il est, également, bon ton de signaler que la Royal Air Maroc, compagnie aérienne marocaine (RAM), s’est fendue sur les réseaux sociaux en partageant un post pour féliciter l’équipe marocaine pour leur victoire face à la Côte d’Ivoire, non sans s’offrir un tacle bien redressé à Abdelkader Messahel dont je vous transmet le texte.
« Merci d’avoir réalisé notre rêve! Fiers de nos Lions! Excellent match, félicitations à tous les joueurs et bravo à nos frères ivoiriens qui ont très bien joué. On prépare les avions pour la Russie. Qui vient avec nous cette fois ? », écrit la RAM en commentaire.
« Effectivement nous ne transportons pas que des passagers… nous accompagnons aussi nos Lions en Russie ! », écrit ainsi la compagnie aérienne marocaine, ajoutant un narquois « Et ça tout le monde le sait », autre clin d’œil appuyé aux propos controversés du Ministre algérien.
Ce dernier avait critiqué la politique africaine du Maroc en évoquant le rôle présumé des banques marocaines dans le blanchiment de l’argent émanant des trafics illicites, insinuant, par ailleurs, que la RAM y contribuait en « transportant autre chose que des passagers ». Des propos qui avait suscité, le 21 octobre dernier, une nouvelle crise diplomatique entre Rabat et Alger.
Enfin, signalons le très bel esprit sportif des ivoiriens, tant dans l’enceinte qu’à l’extérieur du terrain, qui ont tenu à saluer et à partager avec les marocains la victoire de l’équipe nationale du Maroc et sa qualification à la coupe du monde 2018, en Russie.
Une qualification marocaine que les dirigeants algériens ont en travers de leur gorge.
Farid Mnebhi.

Comments are closed.