Maroc / Algérie : Communiqué du FCMRC

Montréal, 1er nov 2013 (MAP)- Le Forum des compétences marocaines résidant au Canada (FCMRC) a condamné « vigoureusement » la multiplication des actes de provocation et d’hostilité de la part des responsables algériens à l’encontre du Maroc et de sa première cause nationale.

Dans un communiqué parvenu vendredi à MAP-Montréal, les membres du Forum réaffirment leur soutien « inconditionnel » à la décision du Royaume du Maroc de rappeler l’ambassadeur de Sa Majesté le Roi à Alger pour consultation et « invitent les responsables algériens à réviser leurs actions pour le bien de nos deux peuples frères ».

Dans ce sens, le FCMRC affirme que le contenu du message adressé par le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, à la réunion d’Abuja, relève de la « provocation caractérisée » et « trahit clairement la posture de l’Algérie en tant que partie prenante à ce différend artificiel, loin de toute prétendue neutralité ».
« Ce comportement pour le moins inamical », soutient le Forum, « dénote une volonté d’Alger d’élargir la fracture entre les deux peuples frères et la volonté de faire perdurer le conflit autour de la marocanité du Sahara ».  
« Ces déclarations malheureuses, qui vont à l’encontre des principes de bon voisinage et des aspirations légitimes des deux peuples à la paix et à l’édification d’un Grand Maghreb fort et stable, suscitent le mécontentement et l’indignation des membres du FCMRC », déplore encore le communiqué.

A cet égard, les membres du Forum des compétences marocaines résidant au Canada tiennent à souligner « leur refus catégorique de cette stratégie hypocrite qui consiste à instrumentaliser politiquement la noble cause des droits de l’homme à des fins perverses et improductives », en insistant que ces agissements « ne sauraient nullement détourner l’attention du peuple algérien frère des vrais problèmes qui rongent son pays, malgré ses richesses ».

Le Forum, qui réitère sa ferme détermination à servir la cause de la paix dans la région, sur la base de la proposition marocaine d’autonomie, seule solution sérieuse, crédible, juste et équilibrée pour une résolution définitive de ce conflit factice, sous les auspices des Nations Unies, invite le pouvoir algérien à « plus de sagesse » et « à réviser sa position hostile pour emprunter la voie de la concertation et de la paix dans la région ».(MAP).
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.