Le Maroc et le Gabon réitèrent leur attachement aux droits inaliénables du peuple palestinien à un Etat viable

Libreville, 07 mars 2014 (MAP) – Le Maroc et le Gabon ont réitéré leur attachement aux droits « inaliénables » du peuple palestinien à un Etat viable et souverain, dans les frontières de 1967 avec Al-Qods Acharif comme capitale.

« Les deux parties ont exprimé leur attachement aux droits inaliénables et imprescriptibles du peuple palestinien à un Etat viable et souverain, dans les frontières de 1967 avec Al-Qods Acharif comme capitale, conformément aux résolutions pertinentes des Nations-Unies », indique un communiqué conjoint publié vendredi à l’issue de la visite de travail et de fraternité effectuée par SM le Roi Mohammed VI en République gabonaise.
SM le Roi Mohammed VI et SE Ali Bongo Ondimba ont considéré que la reprise des négociations entre Palestiniens et Israéliens depuis juillet 2013, représente un pas décisif sur la voie de la paix au Proche-Orient, ajoute le communiqué.

Le Souverain a, à cette occasion, présenté au Président Ali Bongo les résultats et recommandations de la dernière réunion du Comité Al-Qods, tenue en janvier dernier à Marrakech sous la présidence effective de SM le Roi.

S’agissant du dossier syrien, le Souverain et le Président gabonais ont déploré « la situation délétère » en Syrie, tout en appelant à la cessation immédiate de la violence.

Ils ont invités la communauté internationale à redoubler d’efforts pour inciter les belligérants à œuvrer de bonne foi pour une solution politique visant à épargner les vies humaines et à préserver l’unité et l’intégrité territoriale de ce pays. (MAP)

Bookmark the permalink.

Comments are closed.