Sahara: Le rapport du SG de l’ONU réaffirme l’enterrement du référendum

Nations Unies (New York), le 4 octobre 2021 (MAP) – Dans son rapport au Conseil de sécurité sur le Sahara marocain, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, consacre, une nouvelle fois, la solution politique, sous les auspices des Nations Unies et dans le cadre exclusif des résolutions du Conseil, comme seule voie au règlement de ce différend régional.

Dans ce cadre, M. Guterres a exprimé sa confiance qu’une solution demeure possible à la question du Sahara marocain et ce « conformément aux résolutions 2440, 2468, 2494 et 2548 du Conseil de sécurité ». Ces résolutions appellent à une solution politique, réaliste, pragmatique, durable et de compromis à la question du Sahara marocain.

Ces résolutions consacrent également le processus des tables rondes avec la participation du Maroc, de l’Algérie, de la Mauritanie et du polisario, comme l’unique cadre pour mener le processus politique onusien.

En fixant la portée du processus et la solution politique aux seules résolutions 2440, 2468, 2494 et 2548 du Conseil de Sécurité, le Secrétaire général a une nouvelle fois confirmé l’enterrement définitif des plans et propositions désuètes et leur mécanisme obsolète, en l’occurrence le référendum, auxquels s’attachent les autres parties, et qui ont été écartés par le Conseil de Sécurité et le Secrétaire général, depuis plus de deux décennies.

En outre, ces résolutions au même titre que toutes celles adoptées par le Conseil de sécurité depuis 2007, ont consacré l’Initiative d’autonomie en tant que seule solution sérieuse et crédible au différend régional sur le Sahara marocain.

Une fois de plus, le Secrétaire général de l’ONU contredit les thèses dépassées et stériles de l’Algérie et du polisario. Le temps est à la reprise du processus politique qu’il qualifie de « plus urgent que jamais ».

Dans ce même cadre, M. Guterres enjoint au polisario de cesser immédiatement ses violations du cessez-le-feu et des accords militaires ainsi que ses obstructions à la MINURSO.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.