Nouveau succès de la diplomatie marocaine : La République de Maurice retire sa reconnaissance à la RASD

La république de Maurice a décidé de rejoindre les pays (le Paraguay, le Panama, Haïti…) ayant revu leurs positions conformément à la légalité internationale et afin de contribuer, de manière constructive, au processus de négociation en cours, mené sous les auspices des Nations Unies pour parvenir à une solution politique réaliste du différent régional sur le Sahara.

C’est ce qui ressort d’un communiqué de la primature de ce pays africain, relayé par la MAP,?qui souligne que cette décision intervient dans « le cadre d’une révision de la position de ce pays sur un certain nombre de questions internationales. »

(…) Commentant cette décision, Peter Pham, Directeur de l’Africa Center, relevant de l’Atlantic Council, un think tank basé à Washington parle d’une « reconnaissance d’une réalité politique » : Les considérations géopolitiques, notamment l’instabilité dans la région du Sahel, ne sont pas loin. « Il n’existe plus aucun doute quant au caractère éminemment explosif et fragile de la situation sécuritaire dans la région », a affirmé Robert Holley, ancien diplomate américain, expliquant les récents changements de position de certain pays à l’égard du conflit du Sahara.

Tout en portant un coup dur aux thèses des séparatistes du polisario et de leur mentor, ce retrait,  venant de la part d’un des plus anciens soutiens du FP (reconnaissance depuis 1982), conforte encore une fois le Maroc dans la justesse et la légitimité de sa Cause nationale et renforce la crédibilité ainsi que le sérieux de sa proposition d’autonomie susceptible de faire avancer le processus de règlement de la question du Sahara.

Sources : MAP + H24info.ma

Bookmark the permalink.

Comments are closed.